Quelle réaction adopter après un coup de golf ?

La routine est ce qui permet au golfeur(se) de faire le bon choix et d’atteindre son niveau optimum de concentration, de confiance et de relâchement. 

Mais une fois la balle partie, quelle réaction adopter face au coup qui vient d’être réalisé ?

Je vous rappelle les 2 étapes fondamentales de la routine :

  • L’espace réflexion dont l’objectif est de prendre la bonne décision et de s’y engager en pleine confiance – (Think Box)
  • L’espace action dont l’objectif est d’être pleinement relâché, connecté à ses sensations, à la cible et au coup à jouer – (Play Box)

La réaction qui suit donc la réflexion puis l’action correspond à la Memory Box*

*Vision 54 Pia Nilsson et Lynn Marriott

 
Une réaction inappropriée peut nuire à la performance

De ce que j’ai observé en pro am, parties amicales ou coaching parcours, mais aussi de ce que j’ai expérimenté au début de ma carrière de joueuse (car oui moi aussi j’y ai été confronté ☺), la plupart des golfeur(se)s optent pour un comportement plutôt négatif après avoir tapé la balle, quel que soit le résultat :
« Elle est mal touchée, trop en fade, trop à gauche, trop courte, je n’ai pas eu le bon rebond, mon partenaire a fait du bruit quand je jouais, mon club est revenu trop de l’intérieur… »

Nous avons souvent quelque chose à redire, ce qui crée de la frustration, du doute et parfois même de la colère. Dans ce cas, scientifiquement parlant, le cortisol (hormone du stress), est libéré dans notre corps, ce qui crée une accélération du rythme cardiaque, du rythme respiratoire, de la tension musculaire…

Tout cela se fait de manière totalement inconsciente, automatique et peut nuire à la performance.

1minute de colère, d’énervement ou de frustration = 1h de cortisol dans le corps

Comment réagir après son coup ?

L’état de performance, au contraire, se crée à partir d’émotions positives, de relâchement et de cohérence.

Au plus nous serons connectés à nos émotions positives, avec un rythme cardiaque régulier, au plus nous serons performants.

 Il y a donc à mon sens 3 façons de réagir à un coup en fonction de son résultat :

  • Bon coup : ressentir pleinement de la satisfaction, de la joie.
  • Coup moyen, appelé aussi « Good enough » : on accepte consciemment et on passe au coup suivant.
  • Mauvais coup : analyse rapide du pourquoi puis stratégie mentale pour l’oublier.

Les coups « Good enough » sont ceux où nous pouvons gagner le plus de points car ils correspondent à environ 70% des coups réalisés sur un parcours.

Imaginez la différence que cela peut faire sur votre score si vous réagissez de manière appropriée à ces derniers ? 😉

Pistes de Réflexion

Voici quelques pistes de réflexion à tester lors de vos prochaines parties :

Si le coup est réussi : développez de la joie !

Prenez le temps de ressentir le plaisir du bon contact, de la trajectoire pure, du bruit quand la balle part du club ou tout simplement du résultat réussi

Si le coup est moyen : remplacez le comportement négatif par l’identification d’au moins un point positif.

- Pour un coup mal touché mais sur le green : « c’est ok la balle est dans ma zone »
- Pour une attaque de green manquée : « ça va, je suis du bon côté, j’ai de la place pour faire rouler la balle et sauver le par »
- Pour une mise en jeu dans le rough : « elle est un peu à droite mais j’ai vraiment bien fait ma routine »
- Pour un putt manqué : « il n’est pas dedans, mais c’était le bon dosage ou la bonne ligne »
- Etc. Soyez créatif !

Si le coup est raté : oubliez-le par une astuce mentale

- Imaginez une touche reset (la touche « C » d’une calculette par exemple), et appuyez dessus avec un de vos doigts
- Vous pouvez ajouter à haute voix ou à l’intérieur de votre tête : « Je décide d’effacer ce coup de golf
- Pour une mise en jeu dans le rough : « elle est un peu à droite mais j’ai vraiment bien fait ma routine »
- Ca n’est qu’un exemple, encore une fois soyez créatif et imaginez votre propre « poubelle » à mauvais coup !
Cet ancrage, à force de le répéter, vous aidera à passer à autre chose.

Cela paraît facile au 1er abord, mais le plus compliqué est de devenir conscient de nos pensées et comportements pour être capable de les changer.

C’est par la conscientisation et la répétition que vous allez développer de nouvelles habitudes.

Je vous invite également à tester ces astuces dans votre vie personnelle et professionnelle car comme vous le savez, le golf est un véritable miroir de qui nous sommes dans la vie. 🙂

Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est pas un acte mais une habitude.

Aristote

Bon golf !

vous aimez, faites le savoir

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Envoyer par Mail